Billetterie Villa Gillet : Réservez votre billet

Collections, connexions : Palimpseste d’un musée africain

  • Villa Gillet - Lyon

Projection dans le cadre du festival Interférences, suivie d’un débat


Le film documentaire Palimpsest of the Africa Museum (Matthias De Groof, 2019), consacré à la rénovation du Musée de l'Afrique centrale propose de repenser l'existence et la mission du musée. Mais pour dépouiller le bâtiment de sa forme coloniale, il faut s’interroger : qui regarde qui ici ? Et à qui raconte-t-on cette histoire ? La projection sera suivie d’un débat sur le démantèlement du musée, avec Marie Pierre, chargée des collections africaines et océaniennes au Musée des Confluences et Gracia Mpungu, journaliste et responsable du genre et de la diversité à la Direction de la Politique de l’emploi et de l’Économie plurielle du Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, modéré par l’anthropologue Julien Bodaz. En partenariat avec le Festival Interférences et le Centre Wallonie-Bruxelles.


Voix de femmes

Voix de femmes

INDISPONIBLE
  • Ven. 2 oct. à 19 h 30
  • Villa Gillet - Lyon

« Je ne serais pas arrivée là si… », lectures-projections par Julie Gayet et Judith Henry, suivies d’une rencontre avec Annick Cojean
En présence de la librairie Ouvrir l’œil


« Je ne serais pas arrivée là, si... » : quel hasard, rencontre, accident, peut-être aussi quelle révolte, ont aiguillé ma vie ? Annick Cojean, journaliste au Monde, a posé cette question à une trentaine de femmes comme Virginie Despentes, Christiane Taubira ou encore Asli Erdogan. Sous la direction de Judith Henry, les deux comédiennes se saisissent de la parole de ces femmes et donnent vie à leurs engagements. L’occasion de rendre hommage à la grande intellectuelle franco-tunisienne Gisèle Halimi, à qui Annick Cojean a consacré son livre Une farouche liberté (Grasset, 2020).


Nos catastrophes : récits et imaginaires

Nos catastrophes : récits et imaginaires

  • Lun. 5 oct. à 19 h 30
  • Villa Gillet - Lyon

Rencontre avec Frédérick Keck et Xabi Molia, modérée par Yann Faure
En présence de la librairie Esprit Livre


Les récits de catastrophes nous semblent à la fois familiers et étranges. Que nous disent les catastrophes que nous vivons – mais surtout, que disons-nous d’elles ? L’anthropologue Frédéric Keck (Les Sentinelles des pandémies, Zones Sensibles, 2020 et Signaux d’alerte, Desclée de Brouwer, 2020) et l’écrivain Xabi Molia (Des jours sauvages, Seuil, 2020) interrogent nos récits de pandémie et de fin du monde : nouveaux vocables publics ou motifs narratifs familiers, les récits que nous construisons autour de la catastrophe forgent notre appréhension des crises que nous traversons. En partenariat avec le Théâtre du Bruit (Cycle Effondré-es).


Promenades

Promenades

  • Mar. 6 oct. à 19 h
  • Villa Gillet - Lyon

Rencontre avec Esther Kinsky et Emmanuel Ruben, modérée par Raphaëlle Leyris (Le Monde), précédée de lectures itinérantes par le compagnonnage GEIQ Théâtre
En présence de la librairie Descours


Cette soirée d’un format particulier s’ouvrira par une invitation à découvrir, sous les arbres du parc, les textes d’une sélection d’auteurs autour du paysage et de l’incertitude. Elle se poursuivra avec la rencontre de deux écrivains : Esther Kinsky (La Rivière, Gallimard, 2019 et Le Bosquet, Grasset, 2020, traduits par Olivier Le Lay) et Emmanuel Ruben (Sur la route du Danube, Rivages, 2019 et Sabre, Stock, 2020) vous invitent à suivre le cours du Danube, de la Tamise et de la Lea. Au détour d’un chemin ou d’un méandre, la poésie surgit des rives sauvages, des générations d’habitants qui peuplent leurs berges, des civilisations déchues, ou des villes rencontrées en chemin.


Générations féministes

Générations féministes

INDISPONIBLE
  • Mer. 7 oct. de 19 h 30 à 21 h 30
  • Villa Gillet - Lyon

Rencontre avec Camille Laurens, suivi d’une discussion avec Aurore Koechlin
En présence de la librairie Les mangeurs d’étoiles


Quelle que soit la génération, nous sommes tous héritiers : de nos lectures, des récits qui ont cours, des valeurs et des imaginaires qui structurent nos cadres politiques et sociaux. À l’écoute des voix de l’écriture romanesque et de la recherche, discutons des questions de l’égalité femmes-hommes, du féminisme, du genre et des sexualités. Dans un grand entretien, Camille Laurens nous présentera son nouveau roman, Fille (Gallimard, 2020), puis elle échangera avec Aurore Koechlin, autrice de La Révolution féministe (Amsterdam, 2019 ). En partenariat avec les Éditions des femmes - Antoinette Fouque.


Rentrée des revues : migrations et frontières

  • Mar. 13 oct. de 17 h à 20 h
  • Villa Gillet - Lyon

En partenariat avec la Biennale TRACES
17h : temps de présentation des revues ; 19h : rencontre


Les salons de la Villa Gillet recevront les revues Écarts d’identité, De(s)générations et Rhizome pour une soirée qui interrogera l’histoire, les mémoires et l’actualité des migrations. Alors que nous questionnons notre rapport à la mondialisation, aux frontières et aux échanges, ces revues proposeront un temps de conversation et de réflexion sur ces questions essentielles, qui font bouger les lignes de nos cartographies et nos identités. En partenariat avec le réseau TRACES (histoire, mémoire et actualité des migrations).


Cartographies

Cartographies

  • Mer. 14 oct. à 19 h 30
  • Villa Gillet - Lyon

Rencontre avec Mathias Énard et lecture par Irène Jacob
En présence de la librairie le Bal des Ardents


Écrivain-monde et arpenteur des mondes méditerranéens, Mathias Énard se tourne vers un nouveau territoire, proche et étrange à la fois : pour les besoins d'une thèse, un étudiant en anthropologie prend ses quartiers dans un village du Marais poitevin. Dans Le Banquet annuel de la Confrérie des fossoyeurs (Actes Sud, 2020), l’auteur explore les ressources de son Poitou natal, exhume des trésors de culture populaire et donne libre cours à sa fibre comique. Pour ouvrir cette nouvelle cartographie littéraire, la comédienne Irène Jacob portera le ton et la voix du texte par une grande lecture d’ouverture.